L'hebdo syndical

Hebdo du 3 juin 2019

Mot du président

Chères et chers collègues,

La fin de l’année scolaire approche et avec elle se termine également une année syndicale riche en rebondissements de toutes sortes et dont le bilan est somme toute plutôt positif :

  • Mise à l’essai d’un nouveau modèle d’échange entre le syndicat, les départements et la direction concernant le projet de répartition du Collège;
  • Espace de discussions avec la direction du Collège quant aux conditions de travail des professeur.e.s à la formation continue;
  • Première phase de consultation des membres dans le cadre des négociations sectorielles de 2020;
  • Rédaction, présentation et diffusion du plaidoyer sur la liberté académique et la liberté d’expression au Collège;
  • Avis syndical produit par le Comité de la condition des femmes (CCF) sur la politique du Collège pour contrer les violences à caractère sexuel.

Cette fin de mandat marque aussi pour moi la fin d’une implication de quatre années consécutives au bureau syndical, dont les deux dernières à la présidence. Je voudrais sincèrement vous remercier pour la confiance que vous m’avez manifestée au cours de ces mandats. Ce fut un réel plaisir de travailler pour vous, de vous accompagner, de vous conseiller, de vous représenter et de porter vos revendications et vos préoccupations auprès de la direction du Collège ou encore des instances syndicales de notre Fédération.

Je m’en voudrais que ce mot ne soit aussi tourné vers l’avenir et j’en appelle à votre capacité à vous mobiliser, à votre soutien et à votre solidarité aux côtés de la nouvelle équipe syndicale qui débutera l’automne prochain son mandat. Mes souvenirs des dernières rondes de négociations nationales et locales me rappellent à quel point les professeur.e.s de Sainte-Foy peuvent se rallier derrière une revendication ou une cause qui leur tient à cœur dans le cadre de leur travail et aussi à quel point cette mobilisation, ces actions qui dérangent, peuvent faire bouger les choses au sein de notre cégep. La nouvelle équipe syndicale saura, j’en suis certain, être le catalyseur de vos préoccupations et de vos revendications.

Ce prochain mandat sera vraisemblablement fortement teinté par les négociations nationales, mais très certainement aussi par les discussions sur la question de la liberté académique(1) et d’expression des professeur.e.s au Cégep de Sainte-Foy. Le Plaidoyer sur la liberté d’enseignement qui vous a été remis avant que ne débute la dernière journée pédagogique du 31 mai dernier servira d’ailleurs de base à ces discussions. Au delà des critiques qu’on y retrouve et sur lesquelles la direction du Collège a malheureusement braqué les projecteurs, il appelle d’abord et avant tout à un changement de paradigme quant au rôle que nous souhaitons jouer comme professeur.e.s dans la détermination des orientations pédagogiques du cégep où nous travaillons. Il appelle à une culture renouvelée qui implique de ce fait un environnement où la liberté académique et la liberté d’expression sont valorisées et encouragées.

Merci encore pour ces quatre très belles dernières années au Syndicat. Vous êtes une très belle gang de profs passionné(e)s et passionnant(e)s. Un merci particulier également à toutes les personnes que j’ai côtoyées au bureau syndical : vous avez été, pour plusieurs d’entre vous, une source d’inspiration dans mon implication syndicale des dernières années.

Solidairement,

Paul-Émile

(1) Extrait du plaidoyer :

La liberté d’enseignement, c’est la possibilité pour la professeure ou le professeur de déterminer les contenus essentiels à enseigner, les méthodes pédagogiques, les modes d’évaluation les plus appropriés et l’organisation de son travail la plus optimale. Elle s’exerce avec toute la rigueur intellectuelle et  le professionnalisme nécessaires. Elle implique que les priorités et les orientations de l’institution la reconnaissent et la valorisent. Elle rend possible le libre discours intellectuel, le jugement critique et l’engagement citoyen.

 

CID du 23 mai 2019 : Bilan des travaux autour du projet de répartition de tâche 2019-2020

BilanQuelques articles ont été publiés cette année dans notre Hebdo au sujet du nouveau modèle que le Bureau syndical a créé afin de pouvoir travailler davantage en amont autour du projet de répartition de la tâche. C’est maintenant le moment d’en faire le bilan, bien que la tâche enseignante puisse tout de même être sujette à quelques changements d’ici à la session d’automne. Dans les lignes qui suivent, vous pourrez prendre connaissance des grandes lignes qui ressortent de notre CID du jeudi 23 mai dernier, qui réunissait des membres du Bureau syndical ainsi que nos coordonnateurs et coordonnatrices de départements.

Cette année, on a suivi le nouveau modèle à la lettre. Le calendrier des travaux proposé par le Syndicat a été respecté par la direction. On a fait beaucoup plus que ce qu’on pensait pouvoir faire. C’est un travail à moyen et à long terme, et on a déjà réussi à changer plusieurs pratiques.

Modele echeancier_projet reparitition

Retour sur le dépôt du projet de répartition 2019-2020

15 avril 2019 :  on a eu une 1ère RCS (rencontre Collège et Syndicat) autour du projet de répartition 2019-2020. On avait cinq jours pour en venir à une entente. S’en est suivi un blitz de négociations (échanges informels) et deux autres rencontres en RCS les 23 et 24 avril. Presque tous les coordonnateurs.trices ont pu prendre connaissance du projet de tâche en venant nous consulter au bureau syndical durant cette période intensive de travaux.

On était dans le mode négociation. On a déposé des demandes ciblées à la direction, après que nous ayons pris note des difficultés éprouvées par certains départements. Certaines demandes ont été octroyées, d’autres non. On fait un bilan plutôt positif dans l’ensemble. Quelques problématiques ne sont pas réglées cette année en Langues (anglais).

Le Syndicat était prêt à avoir une entente avec la direction, qui n’a cependant consenti à aucune entente formelle écrite. La voie de sortie est que l’an prochain, il y aura des procès verbaux qui seront rédigés durant les RCS afin qu’il y ait une trace écrite de l’entente.

Parmi les constations que l’on a pu faire, on retient surtout ceci :

  • Il y a encore du travail qui se fait après le projet de répartition (en aval plutôt qu’en amont). Mais il faut travailler à ce qu’il y en ait le moins possible à l’avenir.
  • La problématique des retraits ou ajouts de cours faits tardivement n’est pas encore réglée. (Parfois, il faut refaire les tâches…)
  • Le Syndicat et les coordinations souhaitent avoir davantage d’informations de la direction sur l’utilisation de l’enveloppe S051 pour certaines libérations.
  • L’équilibre n’est pas encore tout à fait atteint en ce moment (fin de mai) – surembauche.
  • Le modèle des normes départementales est à revoir.
  • En Sciences humaines, on se questionne, à savoir si c’est vraiment nécessaire de constituer la tâche plus tard que pour les autres départements.

Observations transmises à la direction par le Syndicat

  • Les normes départementales doivent être revues, afin d’en avoir une meilleure compréhension et d’examiner la possible perfectibilité du système mis en place dans notre Cégep.
  • Est-ce que les mesures d’attrition mises en place depuis deux ans seront permanentes ? Plusieurs départements ont eu à se serrer la ceinture… La direction devrait nous en tenir informés.

Considérations adressées aux coordinations

  • Un CID pourra être fait à chaque automne. Ainsi, tous les changements de dernière minute, à la rentrée d’août, pourraient être pris en compte. Également, la préparation de tâche pour la session d’hiver pourrait être analysée.

À prévoir pour l’an prochain :

  • Premier CID sur la répartition : novembre.
  • Deuxième CID sur la répartition : avril.

*Si la direction demande aux coordonnateurs et aux coordonnatrices de travailler durant l’été, que ce soit sur la tâche ou sur d’autres dossiers, on vous encourage à facturer le Collège en remplissant une feuille de temps.

Remerciements à nos coordonnateurs et à nos coordonnatrices

Au terme du présent exercice sur le projet de répartition, l’équipe du Bureau syndical tient à remercier l’ensemble de nos coordonnateurs et de nos coordonnatrices qui ont participé à nos travaux. Sans vous, bon nombre de gains et d’améliorations au regard du projet de répartition n’auraient pu être obtenus. Votre générosité est toujours appréciée.

Les membres du Bureau syndical

 

Bonne fin de session et bonnes vacances!!!

bonnes vacances_19Au terme de cette année scolaire bien remplie, l’équipe syndicale tient à vous souhaiter une très bonne fin de session ainsi que des vacances des plus agréables. Refaites-vous des forces et profitez pleinement de ces quelques semaines de repos bien mérité. Notre travail est de plus en plus exigeant. Il y toujours de nouveaux défis à relever. Mais c’est un noble métier que le nôtre, et c’est là une raison incontestable pour justifier le fait que le travail syndical est de tenter de soutenir, du mieux que nous le pouvons, nos remarquables professeur.e.s.

Allez jouer dehors, prenez soin de vous et des vôtres, et revenez-nous en forme pour la rentrée!