Archives pour la catégorie Hebdo

Préjugés contre les profs de cégeps

Nouvel appel !
Quels préjugés contre les profs de cégeps faut-il déconstruire?

Le Conseil fédéral de la FEC-CSQ a voté récemment en faveur d’une campagne de promotion et de valorisation de la profession enseignante auprès du grand public qu’on veut sensibiliser à notre réalité avant la prochaine négociation. L’objectif est de lancer cette campagne au printemps à travers les réseaux sociaux, mais également à l’aide d’affiches et d’autres documents. Afin d’alimenter la firme qui nous aide à concevoir cette campagne, nous vous invitons à répondre à la question suivante :

Quels sont les préjugés envers les profs de cégep que vous souhaiteriez le plus « démolir » ou « déconstruire » lors de cette campagne?

Si vous avez de bonnes idées, prière de nous les envoyer par courriel au sprofesseurs@cegep-ste-foy.qc.ca, d’ici le 28 mars prochain. Soyez créatifs et créatives!

Je vous invite également à visiter la page Facebook de la FEC (https://www.facebook.com/#!/feccsq?fref=ts) et à vous inscrire au bulletin électronique de notre fédération syndicale (à partir de son site Internet, en inscrivant votre adresse de courriel dans le bas de la page d’accueil, à droite (http://fec.csq.qc.net/accueil/index.html) pour ainsi être en mesure de nous aider à faire la promotion de la campagne dès ce printemps. Merci!

Loto-voyage de la Fondation Monique-Fitz-Back

Loto Voyages de la Fondation Monique-Fitz-Back

Loto-voyage_image

Comme à chaque année, la Fondation Monique-Fitz-Back organise un Loto Voyages. La fondation fera en effet tirer 12 crédits voyage d’une valeur de 4 000 $ chacun. Les gagnants peuvent choisir leur destination et sont assurés de voyager sans laisser d’empreinte carbone puisque la fondation contribue au Fonds de compensation de gaz à effet de serre Carbone-Boréal pour la recherche et la plantation d’arbres dans la forêt boréale.

Lire la suite…

Les faits saillants de l’AG du 19 février 2014

LES FAITS SAILLANTS DE LA DERNIÈRE AG

Du temps d’échange sur vos préoccupations…

L’assemblée générale du 19 février dernier fut l’occasion d’introduire une nouvelle pratique inspirée du « renouveau syndical » visant à favoriser un temps d’échanges sur les préoccupations vécues par les membres, qu’elles soient individuelles ou qu’elles fassent l’objet d’un consensus départemental, par exemple. Au lieu de recourir au tradition point « Varia » en fin de rencontre tout en risquant de manquer de temps pour y parvenir, nous avons introduit ce point « préoccupation des membres » au tout début de l’ordre du jour. Compte tenu de l’accueil très positif qui fut fait à cette pratique et de la qualité des échanges qui en est ressorti, il a été décidé que ce point figurera désormais à l’ordre du jour de toutes les assemblées générales régulières. N’hésitez pas à saisir la balle au bond et à venir vous faire entendre !

Assurances collectives

Lors de cette assemblée, Sébastien Bradet, membre du bureau syndical, a tenté le tour de force de résumer deux années de débats à la CSQ sur nos assurances collectives en quinze petites minutes! Pour l’essentiel, la présentation a porté sur les enjeux soulevés dans le cadre de l’imminente consultation sur les assurances SSQ à laquelle vous serez conviés par voie de sondage (courriel). L’enjeu central : accepter ou non d’augmenter progressivement la contribution maximale (franchise annuelle) de notre régime d’assurance médicaments pour un rattrapage à 85% de la franchise exigée pour les assuré-e-s de la RAMQ. L’objectif étant ici de tenter de contenir les augmentations de coût de nos primes d’assurances sur les prochaines années sans couper pour autant certaines couvertures actuellement offertes. Plusieurs questions d’éclaircissement ont été posées par les membres, puis nombreux ont été celles et ceux à signaler que la mesure proposée auraient apparemment peu d’impact sur les coûts de la prime, ou du moins, que nous manquions de données chiffrées pour nous prononcer sur autre chose que des hypothèses. Certains ont soulevé l’enjeu de la solidarité avec nos membres plus malades pour qui le scénario de consultation CSQ déboucherait à terme sur une augmentation de la franchise annuelle d’environ 250 dollars. Au final, l’assemblée générale a demandé au bureau syndical de promouvoir auprès de nos membres l’achat de médicaments génériques (au lieu des médicaments dits « d’origine »), une pratique qui – si elle est largement encouragée – risque d’avoir un effet plus important sur le coût de nos primes que la mesure soumise pour consultation.

Radio-poubelles

Finalement, après avoir rappelé les liens nous unissant à la Coalition pour la justice sociale et précisé que le plan d’action 2014 de cette dernière incluait une consultation des groupes membres sur la question des radio-poubelles dans la ville de Québec, notre Comité d’information et d’action sociopolitique (CIAS) a fait état des démarches entreprises à ce jour auprès de la direction des communications du Collège, puis a soumis à l’assemblée générale des propositions, dont certaines visaient à faire écho au plan d’action de la Coalition. Les discussions qui ont suivi la présentation ont toutes fait état d’un malaise grandissant, voire de colère, à l’égard des propos dénigrants, parfois haineux, qui peuvent être entendus sur les ondes de certaines radios commerciales de Québec vis-à-vis des minorités ou des groupes discriminés. Ont été également soulignés les discours parfois méprisants à l’endroit de la formation collégiale, des professeurs de cégep et plus largement des études supérieures. Si la grande majorité des membres présents s’entendaient pour dire que ces discours vont à l’encontre des valeurs et principes que nous tentons de promouvoir au quotidien dans notre travail d’éducateur, les opinions étaient plus partagées quant aux moyens les plus appropriés à mettre en oeuvre pour dénoncer ces discours et leurs effets sur la société. À la suite des échanges, les propositions émanant du CIAS ont été mises aux voix et adoptées, en plus d’une proposition complémentaire qui invite nos collègues des cégeps de la région à entreprendre des actions conjointes. Un dossier à suivre donc…

Lire les propositions…

Journée internationale des femmes_2014

8 mars 2014

Affiche_8 mars 2014Soulignons ensemble la Journée internationale des femmes!

Comme chaque année, le Comité Femmes du syndicat vous a concocté des activités pour souligner la Journée internationale des femmes. Au menu cette année, du théâtre d’intervention qui permet de sensibiliser, de débattre et de poser un geste de solidarité.

Lire la suite…

Projet de coopération internationale Guatemala

Projet de coopération internationale 2012-2013 : orphelinat à Sumpango, Guatemala

L’été dernier, Guylaine Arsenault, professeure au département d’éducation physique, a réalisé un voyage humanitaire dans un orphelinat au Guatemala, avec un groupe de 26 jeunes dont elle était responsable, et pour lequel elle a bénéficié d’un soutien financier de 1 000$ du fonds de solidarité internationale du Syndicat des professeurs. Lisez tout l’article dans lequel elle nous relate ce voyage…

Guatemala_photo« Durant notre séjour nous avons coulé des dalles de béton et des bancs pour terminer l’espace avoisinant le terrain de soccer, terminé une classe d’un nouveau bâtiment, peinturé les nouvelles salles de bain, repeint dortoirs, cuisine, salle à manger et corridors. Des personnes ont travaillé aux plantations du potager qui serviront à nourrir les jeunes et dont les surplus seront vendus pour acheter des denrées. »

Enquête sur la santé dans notre milieu de travail

Enquête sur la santé dans notre milieu de travail

Sondage de la firme ExaMed

Chères et chers professeur-e-s,

Nous vous invitons à compléter, d’ici au 21 février au plus tard, le questionnaire reçu par courriel de la firme ExaMed. Ce questionnaire porte sur la santé dans notre milieu de travail et aborde les quatre (4) sphères d’intervention suivantes : conciliation famille-travail ; pratiques de gestion ; environnement de travail et habitudes de vie. Cette vaste cueillette de données est essentielle : elle permettra au Comité en santé et mieux-être au travail de bâtir son nouveau plan d’action et s’inscrit dans le processus d’acquisition de la certification Entreprise en santé.

Rappelons que ce comité paritaire, coordonné par la direction du personnel et des affaires corporatives, est constitué de représentants des différents groupes d’employés, dont deux représentantes du Syndicat des professeurs. Plusieurs départements ont déjà été rencontrés cette année dans le cadre de la tournée sur la Santé et le Mieux-Être au Travail (SMET) organisée par le comité et au cours de laquelle vous ont été présentées, entre autres, des interventions visant à corriger certaines problématiques vous concernant et révélées par les résultats de la précédente enquête réalisée en 2012 auprès des employées et employés du Collège.

Voici les taux de participation à ce questionnaire 2014 par catégorie d’emploi à ce jour :

Tableau QuestionnaireSante

Jusqu’ici, 31% de participation chez les professeurs n’assure pas une représentativité suffisante de notre catégorie d’emploi et n’en permettra pas une juste analyse. Nous vous invitons donc à remplir ce questionnaire pour s’assurer d’un sondage sur lequel nous pourrons nous baser pour poursuivre et ajuster la mise en œuvre de nos actions.

La passation des questionnaires et la compilation des résultats ont été confiées à la filiale ExaMed de la firme Medial, spécialisée en recherche sur la santé et le mieux-être au travail. Cette firme externe traitera ensuite ces données en toute confidentialité. L’accès au questionnaire se fait en suivant l’hyperlien personnalisé que vous avez reçu par un courriel d’ExaMed et l’opération prend entre 30 et 40 minutes. Notez que les résultats de cette enquête seront diffusés par le collège au printemps.

Nous terminons en vous remerciant grandement de votre participation à cette étape cruciale dans la poursuite de nos efforts collectifs visant l’amélioration de vos conditions de vie au travail.

Nadine Bédard St-Pierre, Présidente
Syndicat des professeurs

Êtes-vous membre de votre Syndicat?

Êtes-vous membre de votre syndicat?

Carte membrePour être membre du syndicat, présentez-vous au bureau syndical, au C 170.16, signez votre carte de membre et payez, de vos propres deniers, les frais d’adhésion de 2$.

Pourquoi être membre?

Être membre du syndicat vous donne le droit de participer aux réunions du syndicat, de voter sur les propositions et de soumettre votre candidature au bureau syndical ou à un comité du syndicat.

Être membre de votre syndicat, c’est être solidaire de vos collègues, c’est participer à la vie démocratique de votre syndicat et vous donner le droit d’émettre tout commentaire sur la vie syndicale et les relations de travail au collège. C’est aussi participer à la négociation des conditions de travail.

Être membre de votre syndicat, c’est s’assurer d’un nombre représentatif de délégués de votre syndicat au conseil général national de la CSQ (le nombre de représentants est proportionnel au nombre de membres).

Je paye ma cotisation syndicale sans être membre?

Vous n’êtes pas obligés d’être membre du syndicat, mais vous ne pourrez alors exercer aucun des droits décrits ci-dessus. Cependant, le collège percevra tout de même la cotisation syndicale sur votre paie. Le collège a l’obligation légale de perception de la cotisation syndicale auprès de tous les salariés couverts par le contrat collectif de travail (article 47 du code du travail, nommé communément « formule Rand »).

Vous retirerez plusieurs avantages de votre cotisation : contrat collectif de travail, conseils d’experts en relation de travail sur l’application de la convention collective et des lois du travail, services d’avocat pour la défense de vos droits en relation de travail etc…

Offre de programmes au collégial

Offre de programmes au collégial : la fin de la concurrence entre le public et le privé?

Une partie du rapport Demers, dont le dépôt était attendu depuis décembre dernier, a été rendue publique le 8 février dernier. Radio-Canada a obtenu en primeur une partie de ce rapport dans lequel Guy Demers recommande au gouvernement de modifier la Loi sur l’enseignement privé et de donner au ministre Pierre Duchesne le pouvoir de protéger les programmes offerts en exclusivité par certains cégeps du réseau public. Un meilleur encadrement de l’offre de programmes entre le réseau collégial public et privé serait donc proposé pour répondre notamment à la perte de l’exclusivité du programme Art et technologie des médias à Jonquière. Rappelons que ce rapport émane du groupe de travail sur l’offre de formation au collégial mis sur pied à la suite du Sommet sur l’éducation supérieure et du colloque sur le développement des cégeps en région.

Lien vers le texte de Radio-Canada du 8 février : http://ici.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2014/02/08/001-cegep-atm-exclusivite.shtml

Lien vers le communiqué du 5 février : « La FEC-CSQ demande la publication du rapport Demers sur l’offre de formation collégiale »

Carte noel 2103