Archives pour la catégorie Sans catégorie

Souhaits de Noël 2018

Image joyeuses fêtes

Alors que la session d’automne tire à sa fin, les membres de votre bureau syndical tiennent à vous souhaiter un très joyeux Noël et une excellente année 2019.

Puisse cette période des Fêtes en être une de petits et de grands bonheurs, de doux moments avec vos proches, de petits plats qui réchauffent le cœur, de marches en forêt sous les flocons ou de Feliz Navidad au soleil.

Nous vous souhaitons des Fêtes dans l’allégresse, dès que vous aurez pu émerger de votre océan de corrections!

Joyeuses fêtes à toutes et tous!

L’équipe du bureau syndical des profs du Cégep de Ste-Foy

Articles CAQ et éducation

La CAQ, l’éducation, et le réseau collégial…

journaux_2Nous signalons à votre attention deux publications, en ce qui a trait à l’arrivée au pouvoir de la CAQ, et plus particulièrement de certaines perspectives au regard du domaine de l’éducation et du financement des cégeps. La première publication est un article de Lucie Piché, présidente de la FEC-CSQ, qui est paru dans LE SOLEIL du 12 novembre dernier : La pensée magique du ministre de l’Éducation. La seconde publication est un article de Caroline Plante, journaliste, paru dans LE SOLEIL du 6 décembre dernier : Chassin reverra le modèle de financement des cégeps.

La nouvelle administration au pouvoir commence à mettre la table dans le domaine de l’éducation. Il s’agira donc de voir quelles seront ses orientations lors des quatre années de son mandat.

https://www.lesoleil.com/opinions/point-de-vue/la-pensee-magique-du-ministre-de-leducation-5dc8d5c359e2f1ef0b3177fc429e45ab

https://www.lesoleil.com/actualite/politique/chassin-reverra-le-modele-de-financement-des-cegeps-2189c634a9cdcf6fbd0c9d795a2080d0

Faible reconnaissance_Risques psychosociaux

La reconnaissance au travail

Faible reconnaissanceLa reconnaissance est fondamentale : elle permet au personnel de se sentir utile et apprécié. Il s’agit d’un puissant levier de mobilisation et de rétention des employées et employés, ainsi qu’une source de bien-être au travail. Cette reconnaissance s’exprime de différentes façons. Elle peut servir à souligner la persévérance, la créativité, la rigueur ou les qualités humaines d’un membre du personnel. Elle peut aussi s’inscrire par la participation des membres du personnel dans les décisions de l’employeur permettant à ceux-ci de jouer un rôle actif dans l’évolution et le développement de l’institution.

Nous vous enjoignons à consulter le dépliant ci-joint préparé par notre Centrale. Bonne fin de session à tous et toutes et un très joyeux temps des fêtes.

Lire le dépliant…

Journée commémoration_6 décembre

6 décembre – Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes

ruban blanc 2013Le 6 décembre 1989, tombaient sous les balles 14 jeunes femmes, 14 étudiantes ou employées de la Polytechnique, prises pour cibles pour seules raisons d’avoir été femmes et d’avoir choisi une voie traditionnellement masculine. Jour noir dans l’histoire du Québec, chaque 6 décembre est, depuis, l’occasion de souligner la perte pour la société québécoise de ces jeunes femmes d’exception, dont nous honorons aujourd’hui la mémoire; celle de Geneviève Bergeron, Hélène Colgan, Nathalie Croteau, Barbara Daigneault, Anne-Marie Edwards, Maud Haviernick, Barbara Maria Klueznik Widajewicz, Maryse Laganière, Maryse Leclerc, Anne-Marie Lemay, Sonya Pelletier, Michèle Richard, Annie Saint-Arneault et Annie Turcotte.

Le 6 décembre est également l’occasion de dénoncer toutes formes de violence à l’égard des femmes. Jeudi, vous aurez l’occasion de marquer votre appui à la cause de femmes victimes de violence, en vous procurant un ruban blanc. De ce fait, vous poserez un geste de solidarité et de reconnaissance de la douleur de ces femmes. Ces rubans seront distribués par des équipes elles-mêmes habillées de blanc, avant le cours de 8h00 et sur la période du diner.

Votre appui est important. Merci!

Journée personnel professionnel et enseignement supérieur

Journée du personnel professionnel en enseignement supérieur

Image soutienAujourd’hui, 4 décembre 2018, a lieu la 5e journée des personnes professionnelles de l’enseignement collégial et universitaire. Nous saisissons l’occasion pour souligner le travail de nos collègues, dont l’expertise est précieuse, pour les élèves autant que pour les professeur.e.s. N’hésitez pas à profiter de cette journée pour leur manifester votre appréciation!

CGN novembre 2018_Compte rendu

Compte rendu du Conseil général des négociations (CGN)

2017_Logo_CSQ

Les 26, 27 et 28 novembre derniers se tenait à Québec le Conseil général des négociations de la CSQ. Le Conseil général des négociations est une instance décisionnelle qui se prononce sur la stratégie globale de la négociation intersectorielle et sur les questions relatives à l’action et à la mobilisation. Il adopte la demande et le règlement intersectoriel (salarial et monétaire, retraite, droits parentaux et disparités régionales), il définit les objets de table commune et se prononce sur toute question que lui soumet le Conseil intersectoriel des négociations (CIN)(1).

Lors de ce CGN, les résultats de la consultation sur le Front commun ont été dévoilés (2). Nous y avons également amorcé des discussions sur les stratégies de négociation à adopter en ce qui concerne les aspects du salarial et de la retraite. Les documents en lien ci-dessous vous permettront de mieux saisir l’ampleur des enjeux en ce qui concerne ces deux matières intersectorielles.

Fiche pédagogique – Enjeu salarial…

Fiches pédagogiques 1 à 6 – Enjeu de la retraite…

(1) Le CIN a pour mission de coordonner l’ensemble des négociations (stratégie, contenu, information et action) sur les matières communes. Il voit aussi à assurer une cohérence entre les contenus traités aux diverses tables de négociations sectorielles assurées par chacune des fédérations (la FEC-CSQ, en ce qui nous concerne).

(2) Les résultats de cette consultation font pour l’instant l’objet d’un embargo.

Insécurité d’emploi

Risque psychosociaux du travail – L’insécurité d’emploi

Insécurité emploiLorsqu’un emploi est fragile, instable ou incertain, lorsque ce travail vous prive d’une sécurité professionnelle, sociale ou économique, on parle alors de précarité et d’insécurité d’emploi.

L’acquisition de la permanence n’est pas la seule mesure de la sécurité d’emploi. Plusieurs autres éléments peuvent contribuer à favoriser une telle sécurité. Par exemple, la prévisibilité des tâches et des conditions d’exercices, la consultation des employé.e.s avant la mise en oeuvre de transformations dans l’organisation du travail, ou encore la communication continue entre patronat et employé.e.s lors de changements organisationnels.

Plus spécifiquement, pour les professeur.e.s du Collège, l’insécurité d’emploi peut prendre plusieurs formes. En voici quelques exemples.

  • Un nombre élevé de non-permanents dans un département.
  • L’impossibilité pour certains profs d’atteindre la permanence.
  • Le risque important d’être mis en disponibilité.
  • L’attribution de nouvelles tâches en cours de session, sans que cela soit prévu.
  • La distribution inéquitable des cours dans un département et les modifications aux tâches en cours d’année.

L’insécurité d’emploi augmente les risques de problèmes de santé psychologique et physique. Elle augmente aussi les risques d’accident de travail, compte tenu des situations de harcèlement, de violence psychologique et de l’épuisement professionnel. Plus l’insécurité est grande, plus ses effets sur la santé peuvent être importants.

Il est difficile de diminuer les effets de la précarité lorsque l’on agit seul. La diminution de l’insécurité passe, de fait, par des actions collectives. N’hésitez pas à parler de vos problèmes liés à la précarité avec les membres de votre syndicat.

Les problèmes de précarité ne sont pas dans votre tête. La cause la plus courante de ces problèmes est l’organisation du travail. «Ensemble, nous avons le pouvoir d’agir.»

*Une rencontre est prévue par le syndicat le mercredi 5 décembre à 12h, au D-309, pour parler de la précarité, et ce, pour nous préparer à la prochaine négociation de la convention collection. Les enseignantes et enseignants y sont tous invités.

Débat autour d’Amazon-Prix littéraire

Prix littéraire des collégiens : le débat autour d’Amazon

journaux_2Le Prix littéraire des collégiens s’est associé cette année à un nouveau partenaire financier : Amazon, le géant du marché du livre. Mais ce faisant, Goliath risque d’écraser tous les David du petit monde des libraires indépendants… Le débat est tel que le Prix a suspendu ses activités pour la présente année.

Que doit-on en déduire de la situation, compte-tenu de l’importance que revêt pour les cégeps le Prix littéraire des collégiens ? Devrait-on favoriser la venue de bailleurs de fonds tels qu’Amazon, ou doit-on se montrer solidaires des librairies indépendantes dans leur lutte pour résister à l’envahisseur commercial ? Nous vous proposons deux articles, parus dans Le Devoir, qui se penchent sur cette épineuse question.

Projet Front commun CSQ-CSN-FTQ

Conseil général FEC (22 et 23 nov.) : projet de Front commun CSQ – CSN – FTQ

Lors du dernier Conseil général de la FEC-CSQ des 22 et 23 novembre derniers, les différents syndicats de profs du réseau collégial de la FEC ont pu donner une bonne indication de l’orientation que pourra prendre le projet de front commun CSQ – CSN – FTQ, et ce, en vue de la prochaine négo qui va s’amorcer.

Quelques cégeps de la FEC n’ont pas encore de résultats définitifs, mais si la tendance se maintient, il est déjà possible de dire que les cégeps de notre fédération ont tendance à se montrer favorables au projet de front commun.

(En ce qui a trait au projet d’alliance FEC et FNEEQ, nous pourrons vous communiquer les résultats des derniers échanges entre fédérations lors de notre Assemblée générale de demain.)