Nouvel outil pour comprendre la convention collective

1718-105_GuideEnseignants_FEC_web-1Si vous avez déjà consulté la convention collective FEC-CSQ, vous avez peut-être été rebuté.e soit par le vocabulaire, soit par le volume du document, que ce soit en version papier ou électronique.

Qu’à cela ne tienne : la FEC vient de faire paraître le Guide d’accueil des enseignantes et enseignants FEC-CSQ, mais nous ne saurions en recommander la lecture seulement aux nouvelles et nouveaux profs. Ainsi, que vous soyez au cégep comme prof depuis 6 mois, 10 ans ou 30 ans, ce Guide est susceptible de vous mettre en contact avec des informations nouvelles pour vous, que ce soit concernant le contrat de travail, la tâche, la priorité d’engament, les avantages sociaux, etc.

Bonne lecture!

Cliquez ici pour consulter le Guide...

 

Rappel - Session de préparation à la retraite

Logo AREQL’Association des retraitées et retraités de l’éducation et des services publics du Québec (AREQ-CSQ) offre à ceux et celles qui planifient de prendre leur retraite dans les cinq prochaines années une session de préparation à la retraite pour la grande région de Québec les 13 et 14 avril prochains à l’Hôtel FourPoints Sheraton de Lévis.

La session comporte une série de conférences réalisées par des personnes spécialisées dans différents domaines, comme la fiscalité et les assurances. Vous pouvez, si vous le souhaitez, consulter l’ordre du jour qui se trouve à la page 9 du document que vous trouverez en cliquant ici : Guide d_organisation locale 17-18

Comme le nombre de places est limité, nous vous invitons à vous inscrire le plus rapidement possible avant la date limite d’inscription du 23 mars en vous adressant au Syndicat des professeur.e.s (poste 3852 ou par courriel à sprofesseurs@cegep-ste-foy.qc.ca). Notez que les frais d’inscription de 50$ sont assumés par le Syndicat.

 

Les cégeps dans l’actualité

journaux_2Encore un début de semaine foisonnant d’articles en lien avec les cégeps cette semaine! En voici quelques-uns parmi ceux que nous avons recensés.

Autocensure au cégep de Maisonneuve et réponse d’un professeur de Montmorecy

Un article paru dans le Devoir décrit une situation préoccupante à bien des égards : afin de prévenir des affrontements à propos d’enjeux religieux et culturels, plusieurs professeur.e.s du cégep de Maisonneuve pratiqueraient une forme d’autocensure. Nous y voyons des liens étroits avec le dossier de la liberté d’enseignement individuelle qui nous préoccupe localement.

Toutefois, un texte de Mathieu Burelle, professeur au cégep de Montmorency, vient jeter un regard différent sur la situation. Sentant que les professeurs de Maisonneuve s’autocensurent probablement afin de ne pas froisser surtout les étudiant.e.s issu.e.s de l’immigration arabo-musulmane, il fait un portrait de ces mêmes étudiant.e.s afin de souligner leur curiosité intellectuelle, leur ouverture et leur grande propension à la saine confrontation des idées. Monsieur Burelle recommande ainsi de ne pas se museler de peur de froisser d’éventuelles croyances : au contraire, il faudrait s’engager davantage dans notre rôle d’éducation.

Cliquez ici pour lire l’article à propos de l’autocensure...

Cliquez ici pour lire le texte de Mathieu Burelle...

La réussite

Louise Leduc a fait paraître un dossier, dans La Presse, à propos du taux d’échecs dans les cégeps. Vous y verrez, entre autres, des interventions de Lucie Piché, présidente de la FEC, qui voit dans ce que certains considèrent comme un taux d’échecs alarmant non pas un désaveu de la pertinence des cégeps, mais un signal d’alerte à propos du manque de ressources pour les étudiants.

Alain Dubuc a, dans un texte qui fait écho à celui de Louise Leduc, plaidé en faveur de la pertinence des cégeps, mais aussi d’une nécessaire réflexion sur les nombreux échecs qui jalonnent le parcours de certains étudiants.

Cliquez ici pour lire le texte de Louise Leduc...

Cliquez ici pour lire le texte d’Alain Dubuc...

Interdire le cellulaire en classe : Réjean Bergeron s’avoue «dictateur»

Dans un texte non sans humour paru dans le Devoir, Réjean Bergeron, professeur de philosophie au cégep Gérald-Godin et grand habitué de la section «Opinion» du Devoir, aborde la question du cellulaire en classe. Il y relate son expérience de prof qui interdit complètement l’usage des téléphones intelligents durant ses cours. Selon ses dires, l’expérience s’avère concluante, malgré quelques réticences çà et là de la part d’étudiant.e.s.

Cliquez ici pour lire le texte de monsieur Bergeron...

 

Compte rendu du dernier conseil général de la FEC

logo fec2Les 15 et 16 février, vos représentant.e.s du bureau syndical ont pris part à un conseil général (CG) de la FEC-CSQ à Québec. Afin de vous tenir au courant des dossiers qui occupent votre fédération, nous vous présentons ici un compte rendu.

La journée de jeudi a servi à faire un tour des nouvelles émanant des différents syndicats de la FEC, puis à faire la présentation des travaux du Comité de travail sur les modèles organisationnels de la CSQ. Ce comité avait comme mandats, entre autres, de faire une analyse et des recommandations au Cg de la CSQ en ce qui concerne maintien et le partage des diverses responsabilités syndicales entre les syndicats affiliés, les diverses fédérations et la centrale. Il sert aussi d’espace de discussion concernant les priorités de la centrale (défense des droits, engagement sociopolitique, etc.)

Vendredi, deux sujets très importants ont particulièrement retenu notre attention. Il a été question, tout d’abord, de la préparation de la négo 2020 (eh oui!). Sachez qu’à ce titre, vous serez consulté.e.s au courant de l’hiver ou du printemps à propos d’une alliance potentielle avec la FNEEQ, comme nous l’avions fait en 2015 avec l’Alliance des syndicats des professeures et professeurs de cégep (ASPPC). Plus d’informations vous parviendront par courriel et/ou par le biais des assemblées générales.

Le deuxième sujet d’importance visait à mettre en branle une consultation des assemblées générales sur une implication de la FEC lors de prochaine campagne électorale, sur la base d’une proposition qui avait fait l’objet d’un dépôt lors du dernier Conseil général de la CSQ. Les délégué.e.s ayant rejeté la tenue de cette consultation, la FEC s’inscrira dans le cadre actuel des actions politiques stratégiques de la CSQ. Ainsi, à l’instar de la Centrale, la FEC et les syndicats locaux seront attentifs à tout programme de parti portant atteinte à la qualité et à la survie des services publics, notamment en éducation. Toutefois, cette implication ne prendra pas la forme d’un appui à un ou des partis politiques.

Ces sujets et enjeux vous intéressent, vous interpellent? N’oubliez pas que des délégué.e.s ne faisant pas partie du bureau syndical sont toujours les bienvenu.e.s lors des conseils généraux de la FEC. Le prochain, par ailleurs, se tiendra le 31 mai et le 1er juin.