Témoignage : le budget «solidarité internationale» à l’œuvre au Guatemala

Une collègue qui a bénéficié du budget annuel de coopération internationale du SPPSCF en 2016-2017 résume dans les lignes qui suivent la teneur du projet ainsi soutenu.

DIVERSIFICADO AU CENTRO EDUCATIVO SHALOM

Hebdo_photo solidarité internationaleCASIRA, l’organisme québécois avec lequel nous collaborons, a investi temps et argent par l’intermédiaire de ses bénévoles pour le développement d’un orphelinat pour garçons au Guatemala. Une école, Centro Educativo Shalom, a été mise sur pied pour offrir la scolarité aux jeunes orphelins. Elle est en plein développement et peut maintenant accueillir les jeunes des villages défavorisés des environs. La demande est grande et la qualité de l’enseignement est de plus en plus reconnue et recherchée. Présentement, 42 garçons sont pensionnaires et 280 élèves fréquentent l’école.

Le Centro Educativo Shalom offre les cours du primaire, du secondaire et depuis trois ans, le Diversificado ou Bachillerato, qui sont des études post-secondaires.

L’argent remis par le Syndicat des professeur.e.s du cégep de Sainte-Foy a contribué à payer le salaire d’une professeure, 220$/mois, pour permettre aux étudiants du Diversificado, de vivre un stage sous la forme d’un projet d’aide à la communauté. Ils ont eu l’opportunité de vivre les différentes étapes du projet, de la planification à la réalisation. De plus, en raison de l’amélioration de la qualité de l’environnement dans cette école, les jeunes élèves ont maintenant un milieu d’apprentissage plus favorable et cela peut également les encourager à persévérer dans leurs études.

Le projet consistait à réparer le toit d’une école et à en peindre les classes. L’école est située à El Rejon, un petit village très pauvre à une dizaine de kilomètres de Hogar Shalom. Entre janvier et juillet dernier, les étudiants ont œuvré à la planification et à la recherche de fonds, ils ont présenté le projet aux autorités en août et ont réalisé les travaux en septembre et octobre.

C’est en octobre 2017 qu’a gradué la première cohorte du Diversificado après trois ans d’études. Celle-ci se composait de 5 filles et 3 garçons. Grâce à cette formation, ces jeunes Guatémaltèques ont grandement amélioré leur employabilité et ont aussi la scolarité nécessaire pour poursuivre des études de niveau universitaire.

En leur nom, je vous dis « muchas gracias »!

Guylaine Arsenault
Professeure au Département d’éducation physique