L'hebdo syndical

Hebdo du 22 avril 2024

Lenteur dans l’allocation des ressources 

Les négociations ont beau être terminées, les ressources consenties pour alléger la tâche des profs se font attendre… au risque qu’elles ne puissent pas être prises en compte dans le projet de répartition de la tâche de la session d’automne. C’est que la partie patronale tarde à agir… 

Voilà pourquoi notre équipe de mobilisation rappelle à la partie patronale qu’elle doit tenir ses engagements. La convention doit être signée rapidement, dans le respect des travailleuses et des travailleurs.  

Et si la partie patronale a besoin d’un coup de pouce pour « assembler » la convention, nous serons là pour lui donner les indications nécessaires…  

 

Grande fête des travailleuses et des travailleurs! 

Vous êtes toutes et tous invité.es à célébrer la Journée internationale des travailleuses et des travailleurs qui aura lieu au cégep de Sainte-Foy. 

Quand : le 1er mai, de 12 h 30 à 15 h 30
 : devant la Salle Albert-Rousseau
Quoi : café, hot-dogs, musique du groupe de
Pierre-Luc Asselin (formé d’employés du cégep!)
 

C’est l’occasion de nous retrouver dans la solidarité et le partage, peu importe notre emploi au cégep. Le thème de la Journée internationale des travailleuses et des travailleurs est cette année : Uni.es pour que nos voix portent. Montrons que notre unité se poursuit bien après les négociations!

L’événement est organisé par les différents syndicats du collège, avec la contribution de la direction de notre établissement. 

Venez manger, chanter, danser avec nous! En cas de pluie, l’événement aura lieu à l’intérieur.

 

Revue de presse 

Malgré l’entente de principe, le gouvernement Legault tarde à signer la convention collective, ce qui permettrait de distribuer les ressources convenues pour l’augmentation des salaires et l’amélioration des conditions de travail : Impatience dans le secteur public, où des hausses salariales se font attendre | Le Devoir 

En réponse à la lettre de la professeure Isabelle Morin (Cellulaire en classe | Où es-tu, mon bel étudiant ? | La Presse), Alicia Lessard, cégépienne, témoigne de son désir d’apprendre et de tisser des liens d’amitié dans un contexte où les écrans et la démotivation créent un isolement difficile à vivre : Je suis cachée au fond de la classe | La Presse 

Les paramètres qui permettent d’attribuer l’aide financière aux études par le gouvernement sont désuets et devraient être revus à la hausse pour répondre aux besoins des élèves. Le revenu maximal de 1283$ par mois ne couvre pas l’inflation, si bien que le programme est moins utilisé : Près d’un demi-milliard inutilisé en aide financière aux études en six ans | Le Devoir 

Vous pouvez consulter le bulletin des actualités de la CSQ en cliquant ici : Ma CSQ cette semaine.