Archives de catégorie : Assemblée générale

Résumé AGX et AG du 10 avril

Résumé des AG du 10 avril 

Élections au bureau syndical 

Le 10 avril avaient lieu, lors d’une assemblée générale extraordinaire, les élections au bureau syndical pour l’année 2024-2025. L’assemblée a d’abord constaté à l’unanimité la perte d’expertise causée par la fin du mandat d’Edith Pouliot, autorisant du même coup celle-ci à poser sa candidature. Voici les résultats :  

  • Présidence : Edith Pouliot
  • Vice-présidence 1 : Danny Lassiseraye
  • Vice-présidence 2 : Germain Rochette
  • Vice-présidence 3 : Geneviève Boudreau
  • Vice-présidence 4 : Sabrina Clitandre 

Félicitations aux personnes élues! 

Assemblée générale 

Informations 

La présidente Edith Pouliot a informé l’assemblée sur les sujets suivants :  

  • Projet de répartition : la date de désistement est déplacée à 60 % de la durée de la session, ce qui risque d’avoir un effet sur les groupes de l’automne en créant moins d’attrition. La direction effectuera une première session d’observation pour s’ajuster par la suite. On devrait admettre 200 étudiant.es de moins pour mieux respecter le devis. Le projet de répartition est, pour le moment, à peu près à l’équilibre. Depuis la dernière convention, le syndicat s’engage très tôt dans le processus. On rappelle que les coordinations doivent signaler rapidement leurs questions au sujet des allocations. Plusieurs coordonnateurs ont rencontré le syndicat. Les ressources allouées par la nouvelle convention ne sont pas encore parvenues dans le projet actuel de répartition. On espère encore que les ressources arriveront à temps, sinon elles seront injectées dans le projet de l’an prochain.
  • Grève étudiante : une lettre à la direction a été envoyée. Les professeur.es ont réitéré la difficulté que pose le fait de recevoir des directives aussi tardives et le manque de considération dont témoigne ce retard, tant à l’égard des professeur.es que des élèves.
  • Projet sur la lourdeur de la tâche : des travaux auront lieu bientôt, tant du côté des coordinations que des profs.  

Élections du 15 mai aux comités syndicaux et aux comités paritaires formés par le collège 

André Bresson a été nommé à la présidence d’élection par l’assemblée. Vous recevrez dans les jours à venir les informations relatives aux différents comités et la procédure à suivre pour poser votre candidature.  

Attribution des fonds de solidarité internationale 

Dans un souci d’efficacité, le bureau syndical a proposé à l’assemblée de modifier les balises d’utilisation des fonds de solidarité afin de permettre plus de souplesse dans le financement des projets. Ainsi, si aucun financement n’est demandé à l’un des 4 blocs de la politique, la somme inutilisée pourrait bonifier le financement d’un autre bloc. 

Voici les 4 blocs de la politique :  

  • Bloc 1 : soutien aux organismes internationaux (250 $/an) 
  • Bloc 2 : aide d’urgence (250 $/an) 
  • Bloc 3 : projet de partenariat international spécifique avec suivi (500 $) 
  • Bloc 4 : projet de coopération internationale d’un.e professeur.e (1000 $/an) 

La proposition a été adoptée à l’unanimité.  

Bilan de la mobilisation 

Les données représentatives à l’échelle de la fédération seront fournies par la FEC grâce au sondage qui sera envoyé aux membres prochainement. Le bureau syndical propose donc quatre questions qui permettront de faire, qualitativement, le bilan local :  

1. Quel bilan concernant la direction? 

Les membres ont souligné apprécier l’établissement de relations non conflictuelles avec la direction.  

Ils ont souligné la difficulté de comprendre la posture de la direction pendant la grève (le fait de refuser l’accès aux toilettes, de couper l’eau et d’ouvrir les bureaux a été perçu comme un manque total de confiance et une forme de déconsidération). Le mot de Noël, évitant toute référence à la grève, a suscité la consternation, alors que la réorganisation du calendrier scolaire et de la semaine d’évaluation a mis sous pression toute la communauté. Enfin, la direction nous a offert ses souhaits pour que nous obtenions des gains lors des négociations, occultant le fait que des membres de la direction de Sainte-Foy sont directement engagés dans la négociation du côté patronal et que nous n’avons pas senti une prise de position claire et forte en faveur des employé.es.  

2. Quel bilan concernant la mobilisation (avant et pendant la grève, en alliance et en intersyndical)? 

Les membres ont souligné avoir apprécié la mobilisation et surtout la souplesse avec laquelle les heures de piquetage ont été gérées, notamment la possibilité d’offrir de la nourriture en échange. La mobilisation intersyndicale est aussi un point fort apprécié, qui a permis à tou.tes de profiter de la force du nombre. L’atmosphère festive a été soulignée à maintes reprises et a permis de renforcer le sentiment d’appartenance à la communauté formée par les collègues et le désir de s’engager dans l’action syndicale. L’attention spéciale accordée aux enfants a aussi été un facteur positif. La visibilité offerte par le chemin Sainte-Foy constitue un atout.  

La qualité de l’air a posé d’importantes difficultés à certaines personnes avec des problèmes respiratoires. Il faudrait réévaluer, malgré le froid, le fait d’allumer des feux directement sur le site principal de piquetage.  

3. Quel bilan du fonds de grève (431 000 $ ont été donnés aux membres pendant la grève, à raison de 125 $ par jour de grève)? 

La gestion des prestations de grève et des montants (ainsi que la réduction des heures de piquetage lorsque la météo jouait contre nous) a été appréciée. On critique le fait que quelques personnes ne se sont présentées qu’au début et à la fin des périodes afin de recevoir leur chèque.  

On souligne également l’importance de reconstruire le fonds de grève.  

4. Autres éléments? 

La visite des autres institutions en grève a été un élément festif et rassembleur.  

Si vous avez d’autres éléments à souligner, n’hésitez pas à nous les communiquer! 

Rappel_AGX et AG 10 avril

Rappel : AGX et AG du 10 avril  

On vous attend en très grand nombre pour un important exercice de démocratie syndicale! 

Mercredi 10 avril   
à 12 h 10  
au local J-286-288   

Lors de l’assemblée générale extraordinaire, vous élirez les personnes qui formeront le bureau syndical pour l’année 2024-2025. Comme pour l’instant personne n’a fait connaître son désir d’assumer la fonction de président.e, nous demanderons d’abord à l’assemblée de constater s’il y a une perte importante d’expertise qui pourrait justifier exceptionnellement la prolongation d’un mandat. Nous procéderons ensuite aux élections.  

Lors de l’assemblée générale, nous nommerons la présidence d’élection aux différents comités, en prévision des élections du 15 mai. Nous réviserons la politique sur les solidarités internationales et, surtout, nous ferons un bilan qualitatif de la dernière négociation.   

Vous trouvez plus de détails sur l’AGX et l’AG dans le courriel qui vous est parvenu le 3 avril.  

Retour du l’AG du 20 mars

Retour sur l’assemblée générale du 20 mars 

Les personnes qui n’ont pas eu la possibilité de se joindre à nous lors de l’AG du 20 mars trouveront ici un résumé des grandes lignes.  

Informations diverses 

Danny Lassiseraye a d’abord informé l’assemblée sur les sujets suivants :  

  • Rétroaction salariale : Les comités œuvrant à la réécriture des articles de la convention et à la répartition des ressources devraient terminer leur travail le 31 mars. La signature de la convention ne peut se faire avant la fin de ces travaux. Ensuite, la partie patronale dispose de 120 jours (4 mois) après la signature de la convention pour nous verser les sommes dues. Nous pensons que la partie patronale risque d’utiliser le temps qui lui est imparti. La rétroaction salariale sera substantielle, puisque le délai depuis l’échéance de la dernière convention est important. Par ailleurs, nous savons que la direction fait des démarches pour que les ressources allouées, dont celles pour Éducation physique (NES), Soins infirmiers et le Kir négatif soient disponibles dès la session d’automne.  
  • Projet sur la lourdeur de la tâche et groupes de discussion : Le syndicat aura besoin d’une bonne participation aux groupes de discussion. Les dates qui touchent à la réflexion sur la tâche enseignante sont les suivantes : 27 et 28 mai, 3 et 4 juin. Les coordinations ont déjà reçu une première communication à ce sujet. Il s’agira de cerner les éléments qui causent un alourdissement de la tâche, pas seulement dans le quotidien, mais aussi dans les structures telles que l’approche programme.  Les coordinations, pour leur part, seront sondées sur leur réalité lors d’un groupe de discussion le 2 mai.  
  • Sondage bilan des négos : nous vous invitons à répondre au sondage qui vous sera bientôt envoyé par courriel (mois d’avril) par la FEC sur les négos afin de nous aider à dresser un bilan représentatif.  

Présidence d’élection 

Marianne Bouchard-Landry a été élue à l’unanimité à la présidence des élections qui auront lieu le 10 avril pour combler les effectifs du bureau syndical. 

Une deuxième présidence d’élection est à prévoir pour les comités paritaires et les comités formés par le collège.  

Changement aux statuts : renouvellement des mandats en cas de perte d’expertise 

Après quelques amendements, la proposition de modification envoyée par courriel aux membres le 6 mars a été acceptée à l’unanimité. L’article 4.13 de nos statuts se lit désormais comme suit :  

Une personne qui a effectué ses 5 mandats et dont le départ entraîne une perte d’expertise jugée significative à plusieurs postes du bureau syndical est autorisée à soumettre de nouveau sa candidature pour un mandat supplémentaire. Cette disposition exceptionnelle s’applique autant de fois que nécessaire, tant que la situation de perte d’expertise n’est pas résorbée. L’Assemblée générale doit reconnaître par un vote à majorité simple que la perte d’expertise anticipée est bien significative. 

Préoccupations des membres 

Voici les préoccupations soulevées par les membres. Si vous en avez d’autres, communiquez avec nous.  

  • Avec l’arrivée du nouveau programme en médecine nucléaire, des professeur.es devront se former et les libérations adéquates devront suivre.  
  • Le budget alloué pour l’achat de fournitures de bureau (papier, crayons, stylos, etc.) par les départements n’a pas été augmenté à la hauteur de l’inflation et les sommes ne suffisent plus à couvrir les dépenses. Certains achats qui étaient avant payés par le collège doivent maintenant être assumés par les budgets départementaux. 
  • Afin de répondre à la hausse de la clientèle, la cible gouvernementale pour Sainte-Foy en matière d’admissions se chiffre à 8000 étudiant.es. Les infrastructures en place ne nous permettent pas d’atteindre cette cible.  
  • Les communications ont oublié d’émettre un avis permettant de réintégrer le bâtiment après l’évacuation de la semaine passée. Le canal de communication n’est pas toujours le même (Omnivox, courriel) et l’intensité de l’alerte n’est pas toujours cohérente avec la gravité de la situation. 
  • Un bris dans le plancher d’une salle de cours (G-271) cause des risques de chute. 
  • Le nombre de réunions élevé les mercredis midi entraîne des conflits d’horaire.

AG du 20 mars

Rappel de l’AG du SPPCSF 

Mercredi 20 mars
à 12 h 10
au local J-286-288 

Nous vous attendons en grand nombre à l’assemblée générale du SPPCSF, le 20 mars prochain. Cette assemblée nous permettra d’élire la présidence d’élections en vue des élections aux différents postes du bureau syndical, qui auront lieu en avril. La période de mises en candidature s’ouvrira bientôt.  

Par ailleurs, la présente assemblée sera le moment de discuter de la durée des mandats, dans l’éventualité où aucune candidature ne serait reçue pour un poste au bureau syndical d’ici avril. Les membres en exercice souhaitent s’assurer que, dans un contexte où les ententes locales devront être négociées, chaque fonction au sein de l’équipe sera assumée par une personne désireuse d’exercer ce rôle — et que tous les postes vacants seront comblés. 

Il vous sera possible d’assister à l’assemblée en personne ou à distance, mais nous vous rappelons que votre présence sur les lieux demeure la façon la plus efficace de participer pleinement à la démocratie syndicale.  

Le lien Zoom pour participer à l’assemblée vous est parvenu dans le courriel du 13 mars.  

Au plaisir de vous voir!  

Changement aux statut_Avis de motion

Changement aux statuts : nous voulons votre avis! 

Le 20 mars aura lieu la prochaine assemblée générale du SPPCSF. Cette assemblée portera essentiellement sur une proposition de changement aux statuts. 

Le bureau syndical réfléchit à une manière d’encourager fortement le renouvellement au sein de son équipe, principe à la base des mandats de 5 ans inscrits dans ses statuts, tout en préservant une certaine expertise pour mener avec diligence des dossiers plus exigeants, au cas où aucune candidature ne serait reçue d’ici les élections en avril pour assurer toutes les charges rendues vacantes par le départ de deux membres ayant terminé leur mandat.  

Nous vous demandons donc de lire avec attention l’avis de motion qui vous est parvenu par courriel le 6 mars. Nous souhaitons vous voir en grand nombre à l’assemblée du 20 mars pour en discuter, et définir avec vous le meilleur moyen de servir notre communauté professorale.  

Bonne réflexion! 

AG du 21 février annulée

Annulation de l’AG du 21 février 

Vous aviez réservé cette période à votre agenda? Nous vous en remercions. Veuillez toutefois prendre note du fait que l’AG est annulée, aucun sujet ne requérant de suivi immédiat. Nous savons que le temps est précieux et vous invitons à prendre bien soin de vous.  

Nous vous rappelons que vous pouvez en tout temps nous faire parvenir vos préoccupations par courriel, par Teams, par téléphone ou encore en passant au bureau syndical.  

Résumé AG du 31 janvier

Résumé de l’AG du 31 janvier 

Le 31 janvier dernier avait lieu une assemblée générale du Syndicat des professeures et professeurs du cégep de Sainte-Foy. Voici un résumé des faits saillants.

 

Informations 

  • Reprise des jours de grève. Le syndicat a entamé des discussions sur le sujet, considérant que les professeurs seront dans l’incapacité, individuellement, de couper 52 heures dans leur tâche afin de compenser pour le salaire qui n’a pas été versé. Un grief a été déposé.

    Un sondage Journal de grève
    a été envoyé au corps professoral le 26 janvier afin de documenter l’impact de la reprise des journées de grève sur le travail des professeur.es. Le syndicat invite les membres qui ne l’auraient pas encore fait à remplir le sondage, qui sera fortement utile dans les démarches à venir. 
  • Télétravail. Le syndicat analyse un document sur le télétravail, élaboré par la direction. Ce document pourrait remplacer la note administrative sur la disponibilité. À suivre.  
  • Révision de note. Le nouveau processus sera en vigueur dès l’automne prochain. Des rencontres d’appropriation menées conjointement par la direction et le syndicat devraient avoir lieu à l’hiver. Voici les principaux changements : 
      • La révision de note pourra avoir lieu à n’importe quel moment dans la session; 
      • L’étudiant.e dispose d’un nombre de jours limités pour exercer sa contestation (ce qui mettra fin aux demandes de révision « mammouth » de fin de session); 
      • Une seule évaluation peut être révisée dans une même demande; 
      • L’étudiant.e a l’obligation de contacter son prof (preuve à l’appui); 
      • Des critères doivent être respectés pour que la demande soit admissible (justesse, équité, transparence);
      • L’étudiant.e peut être entendu.e par le comité;
      • Les demandes de l’hiver seront traitées à l’hiver (pas en août).  
  • RAC. Le syndicat a entamé un processus de négociation avec la direction. Il invite ses membres à lui faire part des enjeux problématiques.  
  • Services adaptés. Les SA sont en difficulté en raison du manque criant de personnel. Le syndicat invite ses membres à faire preuve de compréhension et à lui signaler directement les irritants afin qu’il puisse les porter à l’attention de la direction.  
  • Lundi de la relâche. Les profs sont autorisé.es à enseigner en mode asynchrone cette journée. La PEA continue de s’appliquer pour les évaluations en présence.  

Élections partielles 

  • Comité des cours complémentaires : Valérie St-Martin (français, membre de la commission des études), Germain Rochette (tech. travail social) et Maurice Gaudreault (psychologie) sont élu.es.  
  • Comité sur la réussite des étudiant.es issu.es des Premiers Peuples : Marie-France Dubé (français), Catherine Lefebvre (français) et Moïra Dompierre (cinéma) sont élues.
  • Comité d’action féministe : Ève Février est élue.  

Lourdeur de la tâche 

Les membres ont eu des échanges animés sur la lourdeur de la tâche. Ces réflexions serviront de point de départ pour une enquête menée par le syndicat afin de mettre en lumière les irritants vécus par le corps professoral du cégep de Sainte-Foy et de déterminer les actions à entreprendre entre nos murs.  

Rappel AG 31 janvier

Rappel de l’AG 

Nous vous rappelons que vous êtes convié.es à une assemblée syndicale :  

Mercredi 31 janvier  
à 12 h 10
Local J-286/288

 Nous procéderons à des élections partielles afin de pourvoir les postes vacants aux comités suivants :  

  • Comité sur la réussite des étudiant.es issu.es des Premiers Peuples; 
  • Comité d’action féministe; 
  • Comité des cours complémentaires. 

Nous entamerons aussi avec vous une discussion sur la lourdeur de la tâche afin de trouver, peut-être, des solutions locales à cette problématique.  

Pour ceux et celles qui ne peuvent être avec nous en présence, vous trouverez le lien Zoom dans le courriel daté du 24 janvier.  

Au plaisir de vous voir en grand nombre! 

Résumé AG_17 janvier 2024

Résumé de l’AG du 17 janvier 

Le 17 janvier dernier avait lieu une assemblée générale bien particulière, lors de laquelle les membres se sont exprimé.es sur les projets d’entente de principe en vue de la signature de la prochaine convention collective. Près de 350 personnes ont assisté à l’assemblée; 325 d’entre elles ont exercé leur droit vote. Il s’agit d’une participation exceptionnelle qui témoigne de la mobilisation des profs de Sainte-Foy.  

Nous avons eu, à cette occasion, des invité.es de marque : Paul-Émile Houle et Nadine Bédard-St-Pierre, du comité de négo, ainsi que Youri Blanchet, président de la FEC-CSQ.  

Est-ce que ce projet d’entente est pleinement satisfaisant? Bien sûr que non. Plusieurs constats sont crève-cœur : nous n’obtenons pas une entière cohérence salariale par rapport au secteur primaire et secondaire. Rien ne permet d’alléger la tâche d’une majorité de professeur.es ni ne soutient la réussite des élèves. Les profs ayant atteint le sommet de leur échelle salariale ne bénéficient pas d’une échelle de traitement bonifiée.  

Si les gains sont incomplets, ils sont néanmoins cruciaux. Il faut rappeler que cette négociation a été particulièrement pénible, les offres gouvernementales étant à la fois dérisoires et insultantes. Le travail colossal du comité de négo a été souligné par les membres.  

Une conclusion s’impose : il faudra poursuivre le travail pour une meilleure reconnaissance de notre profession. Si ce constat peut paraître décourageant alors que nous sortons d’une mobilisation historique, il faut aussi garder en tête à quel point notre mobilisation a permis de faire de bouger le gouvernement et a suscité un appui important de la population.  

Vous trouverez ci-dessous les principaux gains de cette négociation. Pour plus de détails, n’hésitez pas à communiquer avec votre bureau syndical.  

Niveau sectoriel 

Le projet d’entente sectorielle a été présenté par Paul-Émile et Nadine. Faits saillants : 

  • Les ressources EESH sont à hauteur de 75% génératrices de postes (au lieu de 35%);  
  • 40 ETC sont injectés en Soins infirmiers pour l’enseignement clinique (stages); 
  • 13 ETC sont injectés pour les cours de 30 heures (Éducation physique); 
  • 15 ETC sont injectés pour la coordination de stages (autres que Soins infirmiers); 
  • L’EAD (enseignement à distance) est balisée et les modalités touchant nos conditions de travail sont inscrites dans la convention; 
  • 19 ETC sont injectés pour alléger la tâche en EAD; 
  • 20 ETC sont injectés pour soutenir le cycle de vie des programmes; 
  • 5 ETC sont injectés pour la mise à jour des disciplines hautement évolutives; 
  • Échelle de traitement bonifiée.  

Le projet d’entente a été accepté à 74% par les membres.  

Niveau intersectoriel 

Le projet d’entente intersectorielle a été présenté par Youri. Faits saillants :  

  • Les atteintes à notre régime de retraite ont été contrées; 
  • La partie patronale contribue à nos assurances (faiblement, mais c’est un début); 
  • L’augmentation salariale paramétrique s’élève à 17,4%, pourcentage réparti comme suit : 6% la première année, 2,8 % la deuxième année, 2,6% la troisième année,  2,5% la quatrième année et 3,5% la cinquième année.  
  • Un mécanisme de protection contre l’inflation permet de bonifier jusqu’à 1% les augmentations salariales pour les trois dernières années de la convention.  

Le projet d’entente a été accepté à 84% par les membres.  

RAppel_AG du 17 janvier

Rappel de l’AG du SPPCSF 

Nous vous attendons ce mercredi pour une importante assemblée générale lors de laquelle vous devrez vous prononcer sur les propositions de règlement pour les niveaux intersectoriel et sectoriel. À vous la parole! 

Mercredi 17 janvier
à 12 h
au Petit Amphithéâtre (A-126) 

Les enjeux intersectoriels couvrent notamment le salaire et la retraite; les enjeux sectoriels, les échelles salariales, la tâche, les ressources pour les stages, les coordinations, la réussite, les congés… bref, tout ce qui touche aux conditions d’exercice de notre profession. Nous vous rappelons que seul.es les membres en règle peuvent exercer leur droit de vote.   

On vous suggère d’arriver à l’avance, tant pour vous inscrire aux tables que pour réserver un accueil chaleureux à notre belle visite  : deux membres du comité de négo seront sur place pour nous présenter les offres patronales.  

Pour celles et ceux qui ne pourront pas assister sur place à la réunion, le lien Zoom est disponible dans le courriel du 10 janvier.  

Vote par procuration  : 

Selon nos statuts, dans le cas d’un vote visant à accepter ou rejeter une entente de principe sur les matières sectorielles (projet de convention collective) et intersectorielles, le vote par procuration est autorisé de façon exceptionnelle. Ce vote est autorisé uniquement pour le membre donnant une prestation de cours, de laboratoire ou de stage, prévu à son contrat avec le Collège au moment où a lieu la réunion de l’Assemblée générale où se tient le vote pour une entente de principe sur les matières sectorielles et intersectorielles. Afin d’y avoir droit, le membre doit remplir un formulaire de vote par procuration au local syndical au plus tard le jour ouvrable précédant ladite réunion, pendant les heures d’ouverture habituelles. Il doit également fournir une preuve de la prestation et identifier le membre autorisé à voter en son nom lors de la réunion. Un membre ne peut détenir plus d’un bulletin de vote par procuration.  

À mercredi!