Archives de catégorie : Sans catégorie

Revue de presse du 22 avril 2024

Revue de presse 

Malgré l’entente de principe, le gouvernement Legault tarde à signer la convention collective, ce qui permettrait de distribuer les ressources convenues pour l’augmentation des salaires et l’amélioration des conditions de travail : Impatience dans le secteur public, où des hausses salariales se font attendre | Le Devoir 

En réponse à la lettre de la professeure Isabelle Morin (Cellulaire en classe | Où es-tu, mon bel étudiant ? | La Presse), Alicia Lessard, cégépienne, témoigne de son désir d’apprendre et de tisser des liens d’amitié dans un contexte où les écrans et la démotivation créent un isolement difficile à vivre : Je suis cachée au fond de la classe | La Presse 

Les paramètres qui permettent d’attribuer l’aide financière aux études par le gouvernement sont désuets et devraient être revus à la hausse pour répondre aux besoins des élèves. Le revenu maximal de 1283$ par mois ne couvre pas l’inflation, si bien que le programme est moins utilisé : Près d’un demi-milliard inutilisé en aide financière aux études en six ans | Le Devoir 

Vous pouvez consulter le bulletin des actualités de la CSQ en cliquant ici : Ma CSQ cette semaine.  

Revue de presse du 15 avril 2024

Revue de presse

Le Cégep de Sainte-Foy offre désormais une plus grande place à l’éducation financière. Une salle de cours donne accès en temps réel aux titres des marchés boursiers : Un mini Wall Street au Cégep de Sainte-Foy | Radio-Canada. 

Moins d’étudiant.es optent pour la maîtrise : ils et elles préfèrent des programmes courts, moins exigeants : La maîtrise en enseignement délaissée au profit des nouveaux programmes courts | Radio-Canada. 

Les cégeps de la région ont profité de l’expérience unique de l’éclipse qui a balayé le ciel du Québec : Éclipse solaire: un moment historique partagé sur le toit du cégep Limoilou | JDQ (journaldequebec.com). 

Les cégeps ont dépensé plus de 2 millions de dollars sur Amazon en 2023, ce qui fragilise l’économie locale : Le cégep Limoilou champion des dépenses sur Amazon (lesoleil.com). 

Le Cégep de Lanaudière s’est doté d’une politique qui lui permet de favoriser le commerce local. Il n’achète sur Amazon que lorsque le produit ne peut être déniché ailleurs. Ces achats de proximité lui permettent de réduire son empreinte écologique: Le cégep qui boude Amazon (lesoleil.com). 

Vous pouvez consulter le bulletin des actualités de la CSQ en cliquant ici : Ma CSQ cette semaine. 

Revue de presse du 8 avril 2024

Revue de presse 

Mathieu Bélisle revient sur le mauvais état des infrastructures collégiales, l’urgence d’investir dans le réseau collégial francophone et le sentiment de honte qu’il ressent devant le piètre état des établissements d’enseignement : Cégep blues | La Presse. 

Radio-Canada expose l’immobilisme des établissements d’enseignement supérieur à la suite de l’arrivée de l’IA. La plupart n’ont pris aucune mesure concrète pour encadrer son utilisation, tant par la communauté étudiante que par les professeur.es : IA à l’université : le passage de la réflexion à l’action tarde | Radio-Canada. 

Une neuroscientifique explique comment étudier correctement pour se préparer à un examen : Comment étudier rapidement pour un examen? | Info | Radio-Canada 

Les cas de tricherie causés par l’utilisation inadéquate de l’IA se multiplient et sont difficiles à prouver hors de tout doute. Nombre de professeur.es reviennent aux évaluations à la main, en classe : Tricherie et intelligence artificielle | L’éléphant dans la salle de cours | La Presse 

Un projet de réduction des frais pour l’utilisation du transport en commun au Cégep Saint-Laurent suscite le mécontentement parce que les coûts sont chargés unilatéralement à l’ensemble des étudiant.es de la formation régulière à temps plein: Des frais pour le transport en commun dérangent au Cégep St-Laurent — 98.5 Montréal (985fm.ca) 

Vous pouvez consulter le bulletin des actualités de la CSQ en cliquant ici : Ma CSQ cette semaine.    

50e anniversaire du réseau des femmes

50e anniversaire du CAF

Les 21 et 22 mars fut célébré, au Château Frontenac, le 50e anniversaire du Comité d’action féministe. Pour l’occasion, plusieurs conférences ont mis en lumière à la fois les progrès accomplis et l’importance de la lutte sociale à poursuivre.

La dévalorisation du « care »

Naïma Hamrouni (UQTR) a présenté en quoi les tâches assurées de manière prédominante par les femmes sont dévalorisées dans notre société. Les femmes assument :

  • 2/3 du travail domestique;
  • ¾ du travail de soins (enfants, personnes âgées…);
  • la majorité de la charge mentale ménagère.

Même lorsque les femmes travaillent à temps plein, même lorsqu’elles sont mieux rémunérées que leur mari, elles continuent d’assumer l’essentiel de ces tâches. Les jeunes couples perpétuent cette inégalité.

Le maintien des privilèges des plus puissants et des mieux nantis se fait au prix de ce travail invisible, dont dépend notre société. C’est justement parce que ce travail invisible est essentiel qu’il nous faut le revaloriser.

L’intersectionnalité pour réfléchir et agir sur les inégalités

Isabelle Auclair et Jade St-Georges (Université Laval) ont présenté les iniquités qui subsistent dans notre société « égalitaire ».

Aujourd’hui encore demeurent pour les femmes des inégalités dans l’accès à l’emploi et dans les conditions de travail. Trop de femmes se heurtent à un plafond de verre, à des inégalités salariales, notamment en raison de leur sous-représentation dans les lieux de pouvoir, à leur surreprésentation dans les métiers du « care », aux obligations sociales (tâches domestiques, soin des enfants, des parents âgés) dont elles portent davantage la responsabilité que les hommes. En moyenne…

  • une femme obtient 89 cents pour chaque dollar gagné par un homme, lorsque tous deux travaillent à temps plein;
  • une femme racisée gagne 59,3 % du salaire d’un homme blanc.

Si la tendance actuelle se maintient, l’écart économique entre les sexes sera comblé, dans le monde, dans 267,6 ans.

Le mythe du mérite

Naïma Hamrouni (UQTR) explique pourquoi les postes de pouvoir ne sont pas nécessairement attribués « au mérite ». En Occident, les femmes sont les principales pourvoyeuses de soins, tandis que les sphères de pouvoir sont dominées par les hommes.

Au Québec, en 2015, les femmes représentaient moins de 30% des députés de l’Assemblée nationale. Ce chiffre monte à 42% en 2018 puis à 46% en 2022. Toutefois, les ministères avec les plus gros portefeuilles sont encore attribués à des hommes. 

D’aucuns justifient cette situation par les mythes suivant :

  • Le libre choix des femmes (qui ne veulent pas de ces fonctions);
  • La méritocratie (les plus compétents ont les postes de pouvoir);
  • L’essentialisme;
  • La discrimination inversée (l’action positive est discriminatoire envers les hommes blancs).

On sait au contraire que de nombreux facteurs sociaux contribuent à diriger les femmes vers des rôles de service. Les injustices structurelles peuvent être contrebalancées notamment par une action positive (femmes choisies à compétence égale) pour favoriser l’établissement d’un équilibre.

Bilan : participation des femmes aux instances

À la CSQ, le Programme d’accès à l’égalité syndicale a permis une meilleure représentation des travailleuses.

Le pourcentage des femmes représentées aux instances est passé de 66 % à 78 % entre 1994 et 2021. Pourtant, leur participation aux instances se chiffre à 59 %.

Au cégep de Sainte-Foy, les femmes représentent environ 60 % des professeur.es, et représentent également 60 % des membres élu.es du SPPCSF!

Demandes de congés 2024

Demandes de congés pour la session d’automne 2024 

La date limite pour demander un congé à la session d’automne 2024 est le 15 mai 2024. 

Pour vous aider dans votre demande, voici un lien vers le tableau des congés. Cette ressource peut être très utile pour connaître les différentes modalités des nombreux congés de la convention.  

fiche-conge_FEC_web.pdf (lacsq.org) 

Sur la page du syndicat, vous trouverez des modèles de lettre que vous pouvez utiliser pour rédiger votre demande. Les modèles sont à la fin de la page suivante :  

Convention collective et échelle salariale | Syndicat des professeurs du Cégep de Sainte-Foy (sppcsf.com) 

Finalement, les demandes de congés doivent être envoyées à l’adresse suivante : 

rh-enseignants@csfoy.ca 

N’hésitez pas à contacter Danny Lassiseraye, applicateur de la convention, si vous avez des questions au sujet des différents types de congés.  

Notez que les personnes intéressées par le congé en vue de l’obtention d’une maîtrise et de recyclage pour l’année 2024-2025 doivent transmettre le formulaire dûment rempli à Charles Boissonneault au plus tard le 3 mai 

Projet de répartition 24-25

Vers le projet de répartition : dépôt des groupes 

Les coordinations départementales ont reçu les prévisions des groupes en vue du projet de répartition 2024-2025.  

Nous invitions les coordinations à faire une vérification attentive des informations et à mettre le syndicat en CC (plus particulièrement Danny Lassiseraye) si certains éléments doivent être mentionnés au cheminement scolaire. Il sera alors plus facile pour le syndicat de faire le suivi lors des rencontres autour du projet de répartition.  

L’année 2024-2025 sera celle où nous verrons pour la première fois les effets du report de la date limite d’abandon pour les étudiant.es. Nous prévoyons une plus grande rétention dans nos groupes. À suivre…  

Voici les principales dates du projet de répartition : 

Le 22 mars, les coordinations ont reçu le dépôt des groupes. Chaque département a été invité à vérifier les différentes informations et à poser les questions nécessaires au cheminement scolaire. 

Du 5 avril au 11 avril, le syndicat reçoit le projet de répartition et invite les coordinations départementales à le consulter afin de s’assurer que le tout est conforme. Il s’en suit des allers-retours Collège-Syndicat pour discuter de certaines demandes d’ajouts ou de modifications formulées par les départements (2e et 3e rencontres). 

Le 25 avril, dernière étape du projet, c’est la présentation finale aux différentes coordinations du cégep par le cheminement scolaire. Par la suite, les départements pourront effectuer les démarches pour la répartition départementale de ces ressources. 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec votre bureau syndical. 

Revue de presse du 2 avril 2024

Revue de presse 

Notre collègue Jimmy Gilbert signe un article dans lequel il explique l’utilisation pédagogique qu’il fait de l’IA dans le cadre de son cours en Design interactif et intégration web. Il plaide également pour un enseignement collégial éthique de l’IA et pour une sensibilisation en ce qui concerne le coût énergétique de cette utilisation : Enseigner à nos élèves à utiliser ChatGPT – Éductive (eductive.ca) 

Les bienfaits du télétravail, notamment pour les personnes neuroatypiques, sont expliqués dans ce reportage : Télétravail : des bienfaits insoupçonnés pour les personnes neuroatypiques | Info | Radio-Canada 

Le SPUL (Syndicat des professeurs et professeures de l’Université Laval) exige de prendre part à la révision des statuts, afin de s’assurer que les changements prévus par la convention collective, signée en 2023 après cinq semaines de grève, soient intégrés :  Révision des statuts: le syndicat met l’Université Laval en demeure | JDQ (journaldequebec.com) 

Des conseils scolaires ontariens vont devant les tribunaux pour faire valoir l’impact négatif des médias sociaux sur les élèves, notamment en raison de leur développement en fonction de créer, selon eux, un usage compulsif :  

Plusieurs professeur.es craignent la hausse de l’offre de cours en ligne en raison de la vétusté des bâtiments collégiaux. L’offre de cours en ligne dans les cégeps est d’ailleurs en progression : Davantage de cours à distance en raison de la vétusté des cégeps, appréhendent des enseignants | Le Devoir 

Jean Crevier, médecin retraité, écrit un texte d’opinion dans lequel il rappelle que le potentiel d’un.e élève dépasse de loin ses résultats scolaires et que l’école doit avant tout transmettre le goût d’apprendre : On ne peut pas réduire la valeur d’un jeune à sa cote R | Le Devoir 

Vous pouvez consulter le bulletin des actualités de la CSQ en cliquant ici : Ma CSQ cette semaine.   

Formation FTQ

Rappel – Formation sur le Fonds FTQ le 3 avril 

Grève étudiante_27 mars

Grève étudiante du 27 mars 

À toute la communauté professorale, 

Nous souhaitons vous aviser que nous avons communiqué avec la direction afin de lui faire part de notre désaccord avec la manière dont a été gérée la grève étudiante du 27 mars dernier. 

Sachez que le SPPCSF avait, avant même que son avis soit demandé, formulé la recommandation de lever les cours la journée du 27 mars. Cette position a été acheminée aux ressources humaines à 11 h le lundi 25 mars. Nous souhaitions que le collège puisse prendre une décision rapide.   

Nous avons clairement souligné notre mécontentement en ce qui a trait au moment de l’annonce, beaucoup trop tardif, causant du stress pour les professeur.es comme pour les élèves et, par la même occasion, un surcroît de travail non négligeable.  

Nous avons insisté sur l’importance, à nos yeux, de soutenir les élèves du cégep dans leurs processus démocratiques et dans leur quête d’une plus grande justice sociale. Nous avons déploré que les considérations administratives aient primé sur les considérations pédagogiques. Nous avons fait valoir que le corps professoral s’est retrouvé sans consignes claires, ce qui l’a placé en porte-à-faux entre la direction et les élèves.  

Nous avons, dans le détail, exposé à la direction les nombreuses conséquences fâcheuses de cette annonce tardive, pour les élèves comme pour les professeur.es.  

Devant les messages sans équivoques de l’Asso et le peu de temps dont nous disposions, la levée de cours pour une journée complète nous paraissait la seule décision claire, rassurante et sécuritaire pour toute notre communauté.  

Enfin, dans un tout autre ordre d’idées, nous sommes navré.es du fait que notre souhait de nous montrer solidaires avec les grévistes ait pu causer de la confusion. S’il est vrai que nous désirions vous faire connaître notre position syndicale, nous ne voulions en aucun cas vous imposer une ligne de conduite. Notre formulation était maladroite et nous nous en excusons.  

Solidairement vôtre,  

Le bureau du SPPCSF  

Élections au BS

Élections au bureau syndical 

Nous vous rappelons que des élections au bureau syndical se tiendront le 10 avril, lors d’une AGX qui précédera l’assemblée générale ordinaire. 

Si vous croyez aux solutions collectives…
Si vous avez à cœur la défense des membres…
Si vous aimez le travail d’équipe…
Si vous êtes considéré.e comme une personne engagée, dynamique, fiable, crédible, intègre et honnête…
Si vous avez des convictions syndicales et de justice sociale… 

…communiquez avec nous! Nous pourrons vous informer sur les postes à combler l’an prochain.  

Vous trouverez tous les détails sur l’appel de candidatures au bureau syndical dans le courriel qui vous a été envoyé le 25 mars.