Bref retour sur l’assemblée syndicale du 21 janvier 2015

Le 21 janvier dernier, se déroulait la première assemblée générale du Syndicat des professeures et professeurs du Cégep de Sainte-Foy de l’année 2015. La présidente, Nadine Bédard-St-Pierre, a d’abord présenté les dépôts patronaux sectoriel et intersectoriel, mettant en relief un certain nombre d’éléments plutôt inquiétants pour la pérennité de nos conditions de travail. Au terme de sa présentation et à la suite d’une période de questions et d’échanges, l’assemblée a voté à l’unanimité le rejet des offres patronales, considérant qu’elles se situaient aux antipodes de nos demandes déposées en octobre dernier. La deuxième partie de la réunion, animée par Lucie Piché, membre du bureau syndical et responsable de la mobilisation a été consacrée à l’examen, puis l’adoption de notre plan d’action dans le cadre des présentes négociations. Un comité de mobilisation a également  été constitué dans la foulée de l’assemblée afin de donner suite au plan d’action. Le syndicat vous invite d’ailleurs à nous faire part de vos idées quant à d’éventuelles actions mobilisatrices que nous pourrions organiser dans les mois à venir, au collège ou ailleurs.

La réunion s’est par la suite transformée en diner-conférence. Monsieur Pierre-Antoine Harvey, économiste spécialisé dans les relations de travail oeuvrant au sein de la CSQ, nous a notamment entretenu des divers mythes entourant l’austérité. Une démonstration chiffrée, fort convaincante, qui a suscité des échanges des plus pertinents!

Un grand merci à tous ceux et celles qui ont pris le temps de venir échanger avec nous des enjeux de la présente négociation. Connaitre vos préoccupations constitue pour nous une priorité absolue car cela permet, assurément, de mieux vous représenter. La prochaine assemblée générale aura lieu le mercredi 18 février prochain, à midi.

 

L'ancienne ou la nouvelle orthographe ?

Black and white letters backgroundSaviez-vous que, lorsque vous corrigez les travaux étudiants, vous devez accepter à la fois l’orthographe traditionnelle et la nouvelle orthographe (qui est de moins en moins nouvelle…)? Par exemple, un même texte peut tout autant parler des « nénuphars » que des « nénufars ». Eh oui! Même si la cohérence voudrait que l’auteur d’un texte choisisse l’une ou l’autre des graphies, ce principe ne s’applique actuellement pas dans les travaux scolaires. Cette tolérance est en vigueur au Cégep de Sainte-Foy, et elle s’appuie sur les recommandations du MESRS et de l’OQLF.

Évidemment, cette situation est susceptible d’occasionner des interrogations chez plusieurs d’entre nous – la question a d’ailleurs été à l’origine de plusieurs débats au Québec depuis les années 90 –, mais sachez que, même si elle n’est pas enseignée obligatoirement au primaire ni au secondaire, la nouvelle orthographe semble là pour rester. Elle est notamment intégrée dans la plupart des ouvrages de référence d’aujourd’hui, qui présentent alors les graphies traditionnelle et rectifiée d’un même mot.

Vous trouverez la position officielle du Cégep de Sainte-Foy concernant la nouvelle orthographe ainsi que plusieurs liens qui vous aideront à mieux la connaitre sous l’onglet « Enseignants » dans la section « Renseignements utiles » du Portail (section accessible tout en haut de la page d’accueil).

Si vous considérez que ces informations sont insuffisantes, n'hésitez pas à venir nous voir au Syndicat.

 

Projet de coopération internationale

Appel de candidatures

indexVous aimeriez réaliser ou, participer à un projet de solidarité internationale? Vous aimeriez aider à la réalisation du projet? Organiser une levée de fonds?

Le projet doit permettre à une ou un membre du Syndicat de soutenir ou réaliser un projet de coopération internationale dont la réalisation peut se faire tant au Québec qu’à l’étranger.

À compter de la date à laquelle le financement est accordé, la ou le membre dispose d’un maximum d’un (1) an pour réaliser son projet.

L’engagement international doit concerner l’un ou l’autre des champs de solidarité suivants : alphabétisation / scolarisation / éducation publique ; formation / éducation syndicale ; soutien / partenariat syndical ; éducation à l’environnement dans une perspective de développement durable ; soutien à l’égalité des genres ; soutien au développement de coopératives ; respect et promotion des droits humains et de la justice sociale ; paix et démilitarisation.

La ou le professeur dont le projet de coopération aura été retenu devra rendre compte à la communauté professorale du Collège de la réalisation de son projet selon la formule de son choix (blogue, vidéo, conférence, autres).

Tous les critères de sélection et d’admissibilité sont décrits dans le formulaire « Demande de financement pour un projet de coopération internationale ».

Comment procéder ?

Remplissez le formulaire « Demande de financement pour un projet de coopération internationale » (voir ci-joint) et déposez-le au local syndical (C-170-16).

Consulter le formulaire de demande de financement pour un projet de coopération internationale...

Date limite

Date limite pour soumettre un projet : 1er mars

Le comité de solidarité internationale du Syndicat se réunit vers la mi-session d’hiver pour étudier les demandes et sélectionner le projet retenu.

Des questions ?

Vous avez des questions sur les projets de partenariat international ou de coopération internationale ? Contactez Isabelle Marcoux au Syndicat des professeurs : imarcoux2@cegep-ste-foy.qc.ca – poste 2424.