Archives du mot-clé politique familiale

Sauvegarde de la politique familiale québécoise

Mouvement pour la sauvegarde de la politique familiale québécoise

Photo politique familialePÉTITION à l’Assemblée nationale du Québec

Récemment, la ministre de la Famille, Francine Charbonneau, laissait craindre le pire quant à l’avenir du réseau des services de garde (CPE et milieu familial) et à la pérennité de la politique familiale lorsqu’elle affirmait : « Je suis là pour ébranler les piliers du temple ». Force est de constater qu’elle a été entendue et prise au sérieux puisqu’à l’initiative de l’Association québécoise des CPE (AQCPE), fut rapidement créé le Mouvement pour la sauvegarde de la politique familiale québécoise, dont notre centrale syndicale, la CSQ, compte au nombre des partenaires.

GRANDS RASSEMBLEMENTS

D’ailleurs, samedi dernier, plusieurs manifestations ont eu lieu simultanément dans différentes villes du Québec pour dénoncer la possible modulation des frais de services de garde et demander que soit maintenu le principe de l’universalité.

Comme le signale avec justesse Vincent Marissal, chroniqueur politique au journal La Presse, la chose est hautement préoccupante : « Les libéraux sont donc en train d’instituer un nouveau principe : des services publics payants en fonction du revenu. […] L’affaire est grave parce qu’il ne s’agit pas ici d’une simple hausse de tarifs, mais bien d’un profond changement dans la relation entre le gouvernement et les contribuables. » (Vincent Marissal, « Détournement de mandat », La Presse, 10 novembre 2014)

Bien que le caractère « universel » lié à la mise en place des CPE puisse être en partie contesté compte tenu que le système est toujours demeuré « à deux vitesses » (semi-public et privé), il n’en demeure pas moins que les tarifs modulés en fonction du revenu constitueront pour certains parents une double taxation. De plus, en agissant de la sorte, le gouvernement Couillard permet le développement de places dites « non-subventionnées », en lieu et place des places subventionnées revendiquées jusqu’alors, et répond ainsi aux souhaits des garderies privées de maintenir le financement indirect de leurs installations par le biais des crédits d’impôt consentis aux parents.

PÉTITION

Vous partagez cette préoccupation pour le maintien d’un principe d’universalité des services publics et souhaitez joindre votre voix au mouvement ?

Vous êtes donc invité-e à signer la pétition « Sauvegardons la politique familiale du Québec » à l’initiative de l’AQCPE, directement sur le site de l’Assemblée nationale du Québec à l’adresse suivante : https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-4833/index.html

C’est sur le thème Notre politique familiale PIÈCE MAITRSSE de notre avenir, que le mouvement invite la société québécoise dans son ensemble à réfléchir aux conséquences sociales et économiques d’une vision à court terme de la gestion des finances publiques. Sur les enjeux, consultez le site du Mouvement : www.ToujoursFousDeNosEnfants.com