Archives du mot-clé RREGOP

Dates et détails importants_Retraite

Retraite : dates et détails importants à connaître

Retraite_imageLe 15 avril dernier, la CSQ publiait un Bulletin Négo portant sur les nouvelles modalités de prise de retraite à la suite de la dernière négociation.

Pour en savoir davantage, cliquez ici : InfoNegoCSQ…

Mise à jour_Évaluation actuarielle RREGOP

Mise-à-jour de l’évaluation actuarielle du RREGOP

Comme vous le savez déjà, notre régime de retraite a été ciblé par le Conseil du trésor dans le cadre du processus de négociation de la prochaine convention collective.  L’argument principal évoqué par le ministre Coiteux est la pérennité du régime dans une optique d’équité intergénérationnelle.  Il faut cependant mettre les choses en perspective.  LE RREGOP est déjà un modèle parmi tous les régimes de retraite par son taux de capitalisation exemplaire.  De plus, les coûts du régime sont déjà partagés à parts égales entre les cotisants et l’employeur.  La dernière évaluation actuarielle complète de la caisse des personnes participantes du RREGOP, rendue publique en novembre 2013, donnait le portrait de sa situation au 31 décembre 2011. La CARRA vient tout juste de publier les résultats de la mise à jour de cette évaluation actuarielle au 31 décembre 2014 (voir www.carra.gouv.qc.ca/fra/publications/evaluation_actuarielle.htm et www.lacsq.org/actualites/toutes-les-actualites/nouvelle/news/le-regime-de-retraite-du-secteur-public-en-excellente-sante-estime-le-front-commun/ pour le communiqué de presse du Front commun). En voici les faits saillants :

Tableau RREGOP

Je vous rappelle que le taux de capitalisation révélé par cette mise à jour signifie que la caisse contient 98,4 % des fonds nécessaires pour financer la totalité des engagements du RREGOP (le passif) sur un horizon de plus de 70 ans.

Notons que la CARRA a utilisé les nouvelles tables de mortalité de 2014 dans cette mise à jour. Malgré cela, la situation du RREGOP s’est sensiblement améliorée, contrairement à bien d’autres régimes de retraite pour lesquels ces nouvelles tables ont eu un effet négatif important.

Que faut-il retenir de ces résultats ?

  1. L’excellent rendement de la caisse des personnes participantes du RREGOP de 12,1 % obtenu en 2014, de même que le rendement moyen de 9,7 % au cours des quatre dernières années, font clairement sentir leurs effets dans cette mise à jour ;
  2. Le déficit a fondu de 1,84 milliard de dollars ;
  3. Non seulement la situation du RREGOP était déjà relativement bonne avec un taux de capitalisation de 93,9 % au 31 décembre 2011, mais elle s’améliore avec un taux de 98,4 % en 2014 ;
  4. Bien qu’il soit convenu d’utiliser la valeur actuarielle de la caisse pour déterminer le surplus ou le déficit, il est tout de même intéressant de noter qu’en valeur marchande, au 31 décembre 2014, la caisse du RREGOP présente un surplus de 3,63 milliards de dollars et un taux de capitalisation de 107,1 %.

Bref, le ministre Coiteux induit volontairement la population en erreur lorsqu’il affirme que le taux de cotisation du RREGOP va exploser si rien n’est fait. Les chiffres démontrent clairement le contraire. Ce discours alarmiste est semblable à celui du ministre Moreau, qui avait gonflé le déficit des régimes de retraite du secteur municipal de 2,6 à 3,9 milliards de dollars ! Manifestement, les intentions de ce gouvernement sont de tromper la population et les employées et employés de l’État, ce qui a aussi pour effet de les alarmer et de les inciter à prendre massivement leur retraite avant l’imposition appréhendée des propositions gouvernementales (retraite sans pénalité à 62 ans, réduction actuarielle de 7,2 % et calcul du salaire moyen sur 8 ans). Serait-ce son objectif caché ?

Modifications régime de retraire (RREGOP)

Modifications proposées au régime de retraire (RREGOP)

Tract-Retraite-1Vous avez probablement entendu parler des modifications proposées au régime de retraite des employé.e.s du gouvernement et des organismes publics, le RREGOP.

D’entrée de jeu, il est nécessaire de préciser que contrairement à ce qui est véhiculé, notre régime de retraite est dans une bonne santé financière puisqu’il est capitalisé à une hauteur de 96%. De plus, nous assumons déjà un partage 50/50 des coûts du régime. Finalement, nos cotisations sont ajustées selon les projections actuarielles de façon à s’assurer de la santé financière du régime. Il est vrai que le RREGOP, comme tous les régimes de retraite, a été touché par la crise financière de 2008. Il faut cependant souligner que les pertes encourues alors sont aujourd’hui pleinement résorbées.

Malgré les éléments que nous venons d’énumérer, le Conseil du Trésor a tout de même choisi de s’attaquer au RREGOP. Les principaux éléments remis en question sont les suivants :

  • Repousser l’âge de la retraite de 60 à 62 ans.
  • Augmenter la pénalité pour une retraite anticipée de 4% à 7,2%.
  • Calculer la rente en utilisant le salaire moyen des huit dernières années au lieu de cinq comme c’est le cas actuellement.

Un article publié aux pages 14 et 15 du dernier Nouvelles CSQ énumère les impacts possibles des modifications proposées. Vous y trouverez des calculs très éloquents sur le montant de la rente de retraite calculé en fonction des paramètres du régime actuel et en parallèle, avec ceux qui seront utilisés à la suite du projet de modification, tel que proposé par le gouvernement.

Vous pouvez retrouver l’article en cliquant ici :

http://www.lacsq.org/fileadmin/user_upload/csq/documents/publications/nouvelles_CSQ/printemps_2015.pdf

Vous trouverez aussi en pièce jointe un fascicule et un tract sur la campagne Le RREGOP, un régime en santé.

Fascicule-Retraite

Tract-Retraite

Régime de retraite RREGOP

De bonnes nouvelles du Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP)

RREGOP-Bilan de santé-5Vous vous inquiétez pour votre retraite? Vous craignez que la cagnotte ne se vide avant de pouvoir en profiter? Rassurez-vous! La situation n’est pas aussi dramatique que certains voudraient bien le faire croire, comme l’explique la présidente de notre centrale syndicale, madame Louise Chabot.

Lire le communiqué de madame Louise Chabot, présidente de la CSQ.

RREGOP : Nouveau taux de cotisation au 1er janvier 2014

RREGOP : Nouveau taux de cotisation au 1er janvier 2014

Dès janvier prochain, vous pourrez constater sur votre relevé de salaire que nous subirons une nouvelle augmentation de cotisation à notre régime de retraite. Les rendements prévus à la baisse et l’amélioration de l’espérance de vie sont les facteurs principaux expliquant le manque à gagner. Les mesures prises afin d’assurer la viabilité et la pérennité du régime comprennent notamment des ajustements de taux qui dépendent directement des rapports actuariels, donc de la situation réelle du régime.

Veuillez noter que l’employeur contribue à part égale au régime de retraire et qu’il voit aussi sa contribution augmenter. Une conséquence directe de l’augmentation de cotisation est l’augmentation du coût de rachat de service antérieur. En conséquence, il serait préférable d’effectuer toute demande de rachat avant le 1er janvier 2014. Les demandes de rachat reçues à la CARRA après cette date seront calculées avec les nouveaux taux et se feront à un coût plus élevé.

La CSQ a expliqué dans les grandes lignes la situation du régime et les explications relatives à l’augmentation des taux depuis 2009 jusqu’aux prévisions de 2016…